Macron et Moreau
 

Le Plan Particulier pour la Creuse

A l’origine, il y a la grande proximité entre le Président de la République, Emmanuel Macron, et le député-agriculteur de la Creuse : Jean-Baptiste Moreau. Celui qui a été un des 14 premiers investit pour la députation et qui vient d’être nommé rapporteur à l’Assemblée Nationale pour la loi agriculture et alimentation, est en effet très proche du Président, qu’il conseille au niveau agricole. Sur la proposition de notre député, les élus creusois ont été invités par le Président à l’Elysée en octobre dernier.

Suite à cette rencontre, la Creuse a ainsi été choisie comme département d’expérimentation pour le développement des territoires ruraux. Cela se traduit dans les faits par le « Plan Particulier pour la Creuse ». C’est la première fois qu’un Président de la République Française porte un plan particulier pour un département, ce qui lui confère un caractère exceptionnel. Le fait aussi qu’il permette ensuite à d’autres départements ruraux de s’inspirer des solutions positives qui en résulteront.

Au départ, il y a eu les 7 réunions publiques organisées dans l’ensemble du département par le député. Elles ont permis de recueillir les attentes, les propositions des creusois portées par le député. Des associations, les chambres consulaires, des entreprises ont aussi apporté leur réflexions en préfecture. M. Ramon a été nommé directeur de projet en charge de ce plan. La première réussite de ce plan c’est de rassembler les élus de sensibilité différente autour d’un projet commun.

Le plan fixe pour objectif de redonner au département une dynamique démographique et économique positive et durable. Trois grands axes ont été définis :

  1. Accompagner les évidences pour donner une image forte, dynamique, et positive de la Creuse:
    • Faire de Guéret une grande capitale du sport et loisir de nature,
    • Développer les savoirs et savoir-faire autour des tapis et tapisseries d’Aubusson,
    • Promouvoir une agriculture et une industrie agroalimentaire durable,
    • Faire de la Creuse une destination phare du tourisme vert et culturel,
    • La Creuse, berceau des constructeurs d’hier mais aussi de demain.
  2. Créer, développer et conforter les activités de niche
    • Domotique et santé,
    • Usages et technologies liées aux drones,
    • Biotechnologies,
    • Transformation et valorisation du bois,
    • Services publics.
  3. Accentuer les conditions du « bien-vivre en Creuse »
    • Numérique et téléphonie,
    • Transport et mobilité,
    • Santé,
    • Education, enseignement, formation, insertion,
    • Culture et loisirs
    • Habitat et urbanisme,
    • Transition énergétique.

17 groupes de travail ont été définis, avec pour chacun d’eux un élu référent qui organisera en liaison avec le directeur de projet, les modalités de travail de son groupe. Des états généraux du Plan Particulier seront réunis deux fois par an pour permettre à tous les acteurs du département d’en suivre sa mise en œuvre. Une première réunion aura lieu avant l’été 2018.

Vous souhaitez contribuer en apportant des idées, des propositions ou des réflexions ? L’intelligence collective au service du bien commun : vous pouvez le faire sur internet depuis le 1er décembre 2017 : Des idées pour la Creuse… ou en nous contactant : modem23@orange.fr

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire