pouruncollegedelexigence.fr
 

Appel à la mobilisation « pour un collège de l’exigence »

Le MoDem de la Creuse appelle à la mobilisation « pour un collège de l’exigence ».

Nous souhaitons, depuis de nombreuses années, une véritable réforme de l’éducation nationale pour redonner à l’école, au collège et au lycée les meilleurs résultats pour tous les enfants. Or, la réforme du collège qui vient d’être publiée va à l’encontre de la mission de l’Ecole républicaine qui est « la promotion de tous et la sélection des meilleurs » (Paul Langevin).

  • L’échec actuel pour un trop grand nombre d’enfants est lié, tout d’abord, aux apprentissages de base non acquis en fin de cycle élémentaire (savoir écrire, lire, compter au minimum) et les notions de respect des autres, de savoir être, de savoir vivre. Ces lacunes persistent ensuite au collège. Concentrer l’essentiel de la réforme sur le collège est la première erreur.
  • La réforme établit par décret une uniformisation du collège. C’est l’organisation d’un nivellement vers le bas sous prétexte d’égalitarisme par la suppression des voies d’exigences : les classes européennes, bi-langues, l’enseignement du latin et du grec en tant qu’option dans tous les établissements. Les élèves qui éprouvent des difficultés ont besoin d’aide, pas qu’on empêche leurs camarades d’avancer, de progresser.
  • L’allégement des enseignements disciplinaires (français, maths, LV2, techno et physique, chimie) pour dégager 20% d’interdisciplinarité ne va pas aider nos élèves à maîtriser davantage le français, le calcul, bien au contraire.
  • Mettre une seconde langue en 5ème alors que bon nombre d’élèves maîtrisent déjà très mal leur langue nationale et leur 1ere langue vivante est une utopie.
  • Les programmes doivent être clairs et compréhensibles par tous.

 

Nous appelons les Creusoises et Creusois à manifester leur opposition en signant la pétition sur internet : pouruncollegedelexigence.fr. Cette pétition a déjà recueilli plus de 22000 soutiens en quelques jours et de nombreux commentaires d’enseignants et de parents d’élèves.

 Eric DAUBECHIES

Président départemental

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire

 
 
 
 
 
 

1 Commentaire

institutrice,je n’ai vu au cours de ma carriere que se dégrader l’enseignement. ca suffit!

Par schmitt, le 15 septembre, 2015