urne
 

Municipales 2014 en Creuse

Les prochaines élections municipales auront lieu le dimanche 9 mars 2014, pour le premier tour. A un an de cette élection, la date est d’ailleurs une des rares certitudes que nous ayons. Pour les modalités, il faudra encore attendre.

Les promesses du Président de la République concernant le non-cumul des mandats pour les parlementaires ne semble plus une priorité. Dommage. La seule avancée démocratique qui semble se profiler et qui devrait donner plus d’importance que par le passé à ces élections municipales, est qu’elles serviront à élire en même temps les conseillers communautaires (communauté de communes ou communauté d’agglomération), ce qui n’était pas le cas auparavant. Autre changements : le scrutin de liste devrait concerner les communes de plus de 1000 habitants (contre plus de 3500 habitants auparavent) et le nombre de conseillers municipaux devrait être réduit pour compenser le transfert de compétences aux communautés de communes ou d’agglomération.

L’enjeu électoral est local.

A tous ceux qui voudraient cantonner le débat municipal dans une logique d’affrontement droite contre gauche, nous opposons notre volonté de démocratie locale. Comme l’expriment plus de 68 % des français : le débat droite contre gauche n’a plus de sens (1). De plus, les élections municipales ne sont pas un référendum pour ou contre la politique du gouvernement.  Selon Marc Fesneau, secrétaire général du MoDem : »Nos territoires méritent mieux que d’être pris en otage successivement par l’UMP ou le PS au gré des alternances nationales« .
Les enjeux sont locaux et concernent immédiatement notre vie quotidienne. La préservation de nos entreprises existantes : industrielles, commerciales ou artisanales, et la mise en oeuvre de conditions favorables à la création d’emploi sont des enjeux très importants pour notre territoire. Avec notre population âgée et un territoire rural, le maintien et la création de services au public, de qualité, en matière de santé, de transports et de communication sont aussi d’importance majeure. L’amélioration du cadre de vie et la préservation de la tranquillité publique doivent être compaptibles avec une fiscalité locale maîtrisée.

Rassembler une équipe sur un projet local.

Dans les 260 communes creusoises, toutes celles et ceux qui souhaitent apporter leurs compétences et leurs expériences doivent pouvoir le faire dans cet esprit d’exigence qui nous anime. Participer à la vie de sa commune, certes cela exige un engagement, mais c’est aussi le meilleur moyen de participer concrêtement aux changements qui touchent notre vie quotidienne. C’est notre rôle, au Mouvement démocrate, de donner l’envie et de rechercher ces rassemblements basés sur un projet local. Bien en amont de la constitution des équipes, il est indispensable que toutes celles et tous ceux qui souhaitent s’exprimer puissent le faire, sans engagement, sur tout les enjeux locaux. Participer aux débats préparatoires d’un projet municipal et exprimer vos attentes, c’est le premier pas pour être entendu. Nous vous informerons des dates, lieux et thèmes de ces débats dans l’agenda du site du Mouvement Démocrate de la Creuse.

(1) enquête CEVIPOF http://www.cevipof.com/fr/le-barometre-de-la-confiance-politique-du-cevipof/les-resultats-vague-4-janvier-2013/ page 26

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire

 
 
 
 
 
 

1 Commentaire

Le 15 mars 2013 : Le Sénat adopte le projet de loi Valls sans le binôme pour le scrutin départemental. A suivre…

Par Eric DAUBECHIES, le 18 mars, 2013