Conseil national MoDem
 

Le Centre indépendant

Le Conseil national du Mouvement Démocrate s’est réunit ce samedi 30 juin à Paris. J’y ai représenté la Creuse, accompagné de nos amis de la Corrèze : Jean-Claude DESCHAMPS, Président du MoDem 19 et Jean-Pierre NADIN remplacant l’ancienne conseillière nationale démissionnaire. Durant quatre heures, les échanges ont étés intenses entre les responsables nationaux et départementaux. François Bayrou a commencé ce conseil, comme à l’habitude, par son analyse de la situation politique nationale.  Sans détailler ici ces échanges qui ont lieu à huit-clos et qui ont étés conclus par François Bayrou lors d’une conférence de Presse, il m’a parru nécessaire de rajouter quelques précisions à destination de toutes celles et de tous ceux qui appartiennent à notre famille politique du Centre.

D’abord pour affirmer l’existance d’un centre indépendant, même si le résultat des urnes ne permet pas à notre courant de pensée d’être justement représenté. Tous les commentateurs de la droite, de la gauche, et même de certains qui se revendiquent centristes qui annoncent à chaque élection que « cette fois, ça y est, le centre est mort », ces commentateurs se trompent. Ce mouvement central est issu  du Conseil de la résistance, il a créé les fondations de l’Europe, il a par moment été fort et le redeviendra quand une dose de proportionnelle permettra une meilleure représentation. A ce moment là, nos électeurs, qui boudent les urnes aujourd’hui, reviendront.

Pour réaffirmer que ce centre est bien indépendant des deux grands partis et non une partie de ceux-ci. Cette indépendance est notre liberté. Notre courant démocrate n’est pas soluble dans un camp ou un autre. C’est ce qui nous permet de nous allier à un camp ou un autre.

Pour confirmer que la richesse des opinions de ce courant est notre force, et que si nous ne sommes pas d’accord sur tout, ce qui nous rassemble est plus fort que ce qui nous sépare et que nos valeurs humanistes, européennes et démocratiques sont centrales.

Pour préciser qu’aucune consigne de vote n’a été donnée au niveau national comme au niveau départemental pour les second tours des élections présidentielles et législatives, les candidats étant les seuls à s’exprimer en leur nom propre. C’est pourquoi aucun vote n’a eu lieu : ni au conseil national, ni au conseil départemental.

Enfin, pour saluer le courage et remercier toutes celles et de tous ceux qui ont porté les couleurs du « Centre pour la France » pour ces élections législatives : les candidats, les militants et les sympatisants et particulièrement en Creuse : la plus étendue circonscription métropolitaine. Nous avons entamé localement la construction du « Centre pour la Creuse ». Nous allons poursuivre dans ce sens et préparer les futures échéances locales.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire

 
 
 
 
 
 

1 Commentaire

Je vous recommande l’excellent article de Patricia Gallerneau : http://www.ndf.fr/poing-de-vue/05-07-2012/ou-va-le-modem
Le Conseil National du MoDem : ceux qui y étaient sont ceux qui en parlent le mieux !

Par Eric DAUBECHIES, le 6 juillet, 2012