minibayrou
 

L’appel de 18 sénateurs à voter pour François Bayrou

Le rassemblement se poursuit autour de François Bayrou. Dix-huit sénateurs viennent de lancer un appel à se rassembler aux côtés de François Bayrou et à voter pour lui à l’élection présidentielle.

Les dix-huits sénateurs sont : Philippe Adnot (Aube), Jean-Paul Amoudry (Haute-Savoie), Jean Arthuis (Mayenne), Pierre Bernard-Reymond (Hautes-Alpes), Jean Boyer (Haute-Loire), Marcel Deneux (Somme), Yves Detraigne (Marne), Nathalie Goulet (Orne), Jacqueline Gourault (Loir-et-Cher), Joël Guerriau (Loire-Atlantique), Pierre Jarlier (Cantal), Jean-Jacques Lasserre (Pyrénées-Atlantiques), Claude Merceron (Vendée), Christian Namy (Meuse), Yves Pozzo di Borgo (Paris), Henri Tandonnet (Lot-et-Garonne), Jean-Marie Vanlerenberghe (Pas-de-Calais) et François Zocchetto (Mayenne).

Ces dix-huits sénateurs viennent s’ajouter aux nombreux élus : anciens ministres, députés, conseillers régionaux et généraux, maires qui soutiennent officiellement François Bayrou.

Dans leur communiqué, ils précisent : »Sénateurs, membres de la famille de pensée centriste, défenseurs des valeurs de solidarité, de liberté, de responsabilité, attachés à la cause européenne, nous soutenons la candidature de François Bayrou à l’élection présidentielle« .

Les sénateurs appellent à « se mobiliser pour permettre à François Bayrou d’accéder au second tour » car, disent-ils, « nous savons bien qu’au second tour, quel que soit son concurrent, c’est lui qui sera élu« .

« L’endettement public, le déficit, la montée du chômage, les dysfonctionnements de l’Etat appellent aujourd’hui à un redressement salutaire »

« Les priorités du projet de François Bayrou répondent à nos attentes : favoriser le produire en France et l’éducation, moderniser les relations sociales, réformer nos institutions et la gouvernance publique pour rétablir la confiance dans la démocratie, donner corps à une intégration politique européenne« .

« François Bayrou se tient à l’écart des propos clivants, de la culture des antagonismes. Il a vocation à rassembler les Français au-delà des frontières partisanes. A ses côtés, nous voulons remettre la France et l’Europe d’aplomb« , concluent les élus.

Pour François Bayrou, c’est aussi pour répondre à cette question du manque de soutiens dans cette élection présidentielle que ces élus disent aujourd’hui ensemble: « nous avons décidé de nous engager parce que c’est le seul moyen de changer la situation du pays de manière crédible et convaincante pour les Français« . Ce rassemblement se poursuivra après la présidentielle: « Quand s’ouvrira la séquence législative, cette famille qui est en train de se former ou de se reformer sera présente dans toutes les circonscriptions du pays« , a-t-il dit.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire