blasonaubusson
 

Aubusson : nouvelle élection cantonale en un seul tour, le second…

Les électeurs du canton d’Aubusson, soit des communes : Alleyrat, Aubusson, Blessac, Néoux, Saint-Alpinien, Saint-Amand, Saint-Avit-de-tardes, Saint-Maixant, Saint-Marc-à-Frongier et Saint-Pardoux-le-Neuf, sont appelés une nouvelle fois aux urnes le dimanche 25 septembre prochain.

Il n’y aura que deux candidats: Jean-Marie massias, conseiller général sortant contre Michel Moine, Maire d’Aubusson et l’élection n’aura donc qu’un tour.

Mathieu Charvillat, candidat soutenu par le MoDem au mois de mars dernier avait réunit plus de 10% des votes. Que pense-t-il de ce nouveau scrutin ?

Sur l’organisation d’un nouveau scrutin : « Je me félicite de l’organisation rapide d’un nouveau scrutin qui permettra de trancher  définitivement une situation aux allures de mauvais feuilleton qui lasse l’opinion publique locale. En outre, cette nouvelle élection permet à la population de ne pas se voir confisquer la sanction du débat démocratique par un accès de juridisme. »

Sur le référé de Michel Moine : « …Lorsque l’on se réclame du respect de la Démocratie, on ne s’en remet pas aux juges ! Il n’y a pas à avoir peur de s’en remettre au jugement des citoyens dans le cadre d’une élection ! Seuls les électeurs sont habilités à choisir et à légitimer. »

Sur mes intentions pour la nouvelle élection : « …j’ai pris ma décision au nom de la Raison et de la Cohérence ; candidat désigné par le Mouvement Démocrate pour le scrutin de Mars dernier, le jeu électoral m’a conduit à l’élimination au terme du permier tour, qualifiant en finale Jean-Marie Massias et Michel Moine. Dès lors, moins de six mois après ces joutes, par respect pour le choix opéré par les électeurs qui sont les garants de la Démocratie, je n’ai pas jugé opportun, pertinent et honnête intellectuellement de faire à nouveau acte de candidature à l’occasion de cette cantonale partielle précisément.
Pour autant, j’entends être présent sur d’autres scrutins et d’autres débats locaux à l’avenir. »

Mon attitude sur le nouveau scrutin : « … Je rappelle ne pas être propriétaire des voix du moindre électeur, et je trouve l’idée de consigne de vote particulièrement désuète. J’estime les électeurs, libres pour leur voix, et responsables de leurs choix.
Ma position est personnelle, n’engage que moi, et en rien, le Mouvement Démocrate. C’est ainsi que j’ai pu constater, en toute objectivité, que Mr Massias était particulièrement impliqué dans ses fonctions, et plein de bonne volonté à l’égard du canton, autant de vertus premières qui font la qualité d’un élu. Dès lors, mon suffrage se portera vraisemblablement sur ce dernier. »

Retrouvez l’intégralité du communiqué de Mathieu Charvillat sur le blog des démocrates en Marche

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire